Forme

Garder la forme en automne

Forme

C’est bientôt l’automne, le temps oscille entre soleil, grisaille et pluie, les jours raccourcissent et la luminosité se fait moins intense. Ces changements naturels ont un mis un coup à votre belle forme que vous aviez essayé de conserver après les vacances ? Vous recherchez de bons conseils pour conserver toute votre énergie ? Cet article est pour vous, continuez la lecture !

Aux petits maux les grands remèdes !

L’automne fait son entrée, nous échangeant un temps digne d’un été indien contre l’humidité et la fraîcheur, ce qui est favorable au développement des microbes et virus.
C’est le moment de penser à renforcer nos défenses immunitaires si on veut garder la forme. Et pour cela, les huiles essentielles peuvent nous y aider. On peut aussi les utiliser en cas de symptôme gripal, de rhume ou d’engine.
Pour améliorer la gestion de ces petits maux gênants, on choisit des huiles essentielles dont les molécules aromatiques décongestionnent les voies respiratoires et luttent contre les affections virales de par leur pouvoir bactéricide.

Garder la forme : cap sur votre environnement

Les huiles essentielles aux molécules aromatiques camphrées, comme le lavandin, le romarin camphré, le niaouli, la gaultherie, mais aussi la marjolaine à coquille, le pin douglass ou sylvestre, la menthe poivrée, le ravintsara et l’eucalyptus (globulus pour fluidifier les sécrétions et décongestionner les bronches ) ou radiata (pour les toux grasses ), sont les ennemies des microbes et virus, de par leur pouvoir bactéricide pour certaines d’entre elles, en plus d’être bénéfiques pour les voies respiratoires.

On peut toutes les utiliser en diffusion, car elles assainissent l’air et le débarrassent des acariens. Il suffit alors d’en choisir 2 ou 3 et de les utiliser dans un diffuseur à raison de quelques gouttes de chacune d’elles, à diffuser pendant une heure environ 2 ou 3 fois dans la journée.

Pour décongestionner les voies respiratoires, il est possible aussi d’utiliser ces huiles essentielles en frictions sur le torse et dans le dos, ou encore en massages légers sur les sinus frontaux, mais il faudra les diluer dans une huile végétale, à raison de 10% d’huiles essentielles pour le volume total du flacon d’huile végétale.

Les huiles essentielles : comment bien utiliser cet allié énergie et forme

Quelques exemples de synergies intéressantes :

  • Huiles essentielles de romarin camphré, de marjolaine et de lavandin,
  • Pin douglas, eucalyptus globulus et ravintsara,
  • Romarin camphré, gaultherie et niaouli.

Vous pouvez réaliser vos synergies en fonction de votre sensibilité olfactive mais si vous choisissez d’y intégrer l’eucalyptus, qui a un fort pouvoir antibactérien très intéressant en cas d’afection virale, il faut avant cela détecter le type de toux :
Les toux sèches et nez bouchés, sinus congestionnés auront besoin de l’huile essentielle d’eucalyptus globulus qui est un expectorant doux et permet de fluidifier les sécrétions et de désencombrer les voies respiratoires.
Les toux grasses et nez qui coulent préféreront l’huile essentielle d’eucalyptus radiata.

Soignez vos défenses immunitaires

Le début de l’automne est le moment idéal pour renforcer ses défenses immunitaires. La prise de 2 gouttes d’huiles essentielles de ravintsara et d’eucalyptus globulus, à raison d’une goutte de chaque dans une cuillère à café de miel à jeun le matin pendant au moins 3 mois, stimulera votre système immunitaire et éloignera ces divers symptômes gênants.
Il est alors possible de préparer son miel aromatique à l’avance, par exemple pour une semaine.
Dans un petit pot fermant hermétiquement, on compte une cuillère à café pleine de miel par jour, on verse la quantité de miel souhaitée et on y ajoute les huiles essentielles à raison d’une goutte de chaque par cuillère à café (pour 7 cuillères à café pleines, 7 gouttes d’eucalyptus globulus et 7 de ravintsara ).

Mélangez alors soigneusement les huiles essentielles au miel afin de bien les incorporer pour éviter qu’elles ne soient en contact direct avec les muqueuses et l’estomac, et remélangez chaque matin juste avant de les absorber car les molécules peuvent se séparer avec le temps.
Conservez ce miel aromatique dans un placard à l’abri de la chaleur et de la lumière.
En cas de symptômes grippaux, vous pouvez consommer ce miel aromatique jusqu’à 3 fois par jour jusqu’à amélioration de votre état.

Author Info

Le SPA dans Le Noir