Culture Hammam

Culture Hammam

Les dessous de certains hammams parisiens

Savez-vous quel est le nom traditionnel des masseuses-gommeuses dans les hammams orientaux ? Les tayabates.
Si on peut naître avec un don évident de masseur ou une forte vocation d’esthéticienne, qui se développera au fil des heures d’enseignement, on ne naît pas tayaba et devenir tayaba est loin d’être une vocation.
Le terme tayaba est aujourd’hui synonyme souvent de souffrance morale, vécues au quotidien.
Pourquoi ? D’abord parce que ces femmes n’ont pas de formation et qu’elles tombent dans ce travail par nécessité.
Ensuite parce que les conditions de travail sont très mauvaises. A Paris, il existe des hammams dits traditionnels qui reprennent cette ancienne tradition des tayabates, pour le plus grand plaisir des clientes du hammam qui se retrouvent plongées dans un univers exotique, oriental. Ces mêmes clientes sont rassurées par les chants et les rires des tayabates qui viennent les chercher pour les soins. Mais ces attitudes sont plutôt des exutoires et une façon de fuir une dure réalité.
Les tayabates n’ont pas d’uniformes ou si elle en ont un, il n’est pas adapté et elles préfèrent alors ne pas le porter. Il n’est donc pas rare de voir ces femmes travailler (gommer, masser) en soutient-gorge, avec des chaussures encore moins adaptées à leurs tâches. Mais les clientes se disent qu’elles sont entre femmes, libres et ne perçoivent pas la souffrance de cette proximité, ne serait-ce que pour des conditions élémentaires d’hygiène.

L’art du hammam n’est donc pas toujours là où l’on pense, ouvrez l’œil et choisissez votre hammam 😉 … Il existe de magnifiques hammams traditionnels à Paris et c’est un moment passé au paradis… et le hammam du Spa Dans le Noir vous accueille chaleureusement !

L’origine chrétienne du hammam

Le hammam est un rituel lié au plaisir et ce dans toutes les sociétés (Byzantine, Romaine, Turque, Musulmane, occidentale moderne…) puis à la propreté.

L’origine première des hammams (ou bains) est chrétienne (Byzantine).
L’histoire du hammam dans les sociétés orientales musulmanes a été soumise à de rudes remises en cause, les bienfaits du hammam n’ont jamais été dénigrés mais le comportement des baigneurs a quant a lui fait l’objet de nombreuses restrictions émanant des codes moraux les plus rigoureux alors en vigueur.
Aujourd’hui, les hammams propres et dignes de ce nom obligent au port de maillots de bain ou de sous-vêtements de spa jetables, comme au Spa Dans le Noir ! Hygiène, respect et bien-être font bon ménage !

Author Info

Le SPA dans Le Noir